HTC rachète Valve pour 17 milliards de dollars

htc-valve-partner-vr-headset

Le constructeur taïwanais HTC a fait une conférence de presse ce matin à Taipei pour une annoncer le rachat de Valve, l’éditeur des séries de titres Half-Life, Team Fortress, Portal, et Dota 2 et de la plate-forme de téléchargement de jeux Steam.

Cet achat n’est pas si surprenant car les deux entreprises ont annoncé travailler ensemble depuis plus d’un an sur plusieurs projets dont le Vive, un appareil de réalité virtuelle prévu pour fin 2015 qui avait été annoncé à la Mobile World Conference en Mars dernier. Cet appareil haut de gamme devra faire face à une vive concurrence face à l’Oculus Rift racheté 2 Milliards par Facebook, au Projet Morpheus de Sony/Playstation au HoloLens de Microsoft/Xbox, et a des projets bien plus économiques basés sur le projet Cardboard de Google.

HTC en a profité pour faire une annonce qui a fait frémir la salle. Il a annoncé que Valve travaille depuis plusieurs années sur une troisième itération de son jeu Half-Life et que celle-ci devrait sortir en 2016. Le jeu sortira dans un premier temps uniquement sur Linux, sur SteamOS la plateforme de jeu de Valve, et sur les Steam box les consoles embarquant SteamOS. Le jeu sera un des premiers titres AAA pensé pour la réalité virtuelle, sera compatible avec le Vive et l’Oculus Rift, et sera offert pour l’achat d’un Vive lorsque les deux seront sortis, au Q4 2016.

VALVe étant en perte de vitesse depuis plusieurs mois et ayant fait face au départ de plusieurs cadres pour Oculus Rift, ce rachat n’est pas si surprenant. Les synergies produites par cet accord vont permettre à HTC de rivaliser face à Sony/Playstation et Microsoft/Windows/Xbox pour construire un écosystème matériel-logiciel cohérent. Il fallait une annonce forte afin de soutenir la solution de réalité virtuelle de Valve et encourager les développeurs à choisir de travailler sur le Vive plutôt que sur la concurrence.

Publicités

Pocket semble travailler sur des profils et des listes personnalisées

pocketJ’utilise Pocket depuis longtemps et c’est un de mes services préférés. Il permet de sauvegarder des articles pour plus tard, les afficher sous une forme épurée et lisible et les synchronise automatiquement avec l’application mobile. Dès que je tombe sur un article ou un billet un peu trop long pour le lire tout de suite je l’ajout à ma Pocket en un clic. Ainsi mon mobile contient un liste quasi infini d’articles longs que j’ai glanés moi-même et auxquels je peux accéder sur tous mes appareils, même hors-ligne. C’est un peu la liseuse du web. D’ailleurs les liseuses Kobo permettent d’y synchroniser sa liste Pocket pour un confort de lecture ultime. Je publierai un billet à ce sujet prochainement.

Bref, tout ça pour dire que j’ai pris l’habitude de marquer comme « Favoris » les articles qui m’ont passionnés et que je recommande. Mais à l’heure actuelle il n’existe pas de « Profil » ou de « liste » permettant de mettre en avant ma veille par sujet, comme sur un scoop.it. Cependant l’équipe de Pocket semble travailler sur cette fonction car je suis tombé sur mon profil qui semble proposer de me suivre, même si la fonction n’est pas disponible à l’heure actuelle. En creusant je suis tombé sur le profil de de Nate Weiner, fondateur de Pocket, qui affiche déjà des listes, par exemple ses nouvelles de fiction préférées.

Il semble donc que cette fonction sortira prochainement et j’ai hâte de pouvoir promouvoir en même temps une liste de lectures passionnantes et un de mes services préférés.

Et si la « surprise » de Free Mobile de demain n’était pas un smartphone mais un nouvel OS mobile ?

Free keynote gamepad

Si vous suivez l’actualité de Free vous savez sans doute qu’en novembre 2014 Xavier Niel avait annoncé plusieurs événement à venir : Il avait confirmé la Freebox V7 pour fin 2015 (qui sera peut-être un peu en retard), mais aussi une « box qui n’est pas la V7 » et une « petite surprise sur le mobile » pour le premier trimestre.

L’annonce sera demain Mardi à 9h, et voici mes hypothèses :

Depuis quelques semaines une première rumeur a été lancé par Le Figaro qui parle d’un FreePhone sur le modèle de la Freebox. Mais l’hypothèse d’un appareil unique prêté par Free et ne fonctionnant que sur le réseau mobile de Free, voir sans carte sim, me parait difficilement réalisable. Sur les smartphones les goûts sont très divers en terme de smartphone (taille, performance, look, finition) et par contre un appareil est très vite dépassé là ou la Freebox pouvait tenir 6 ans.)

Pour ma part je verrais plutôt un « FreeMobileOs », basé sur la partie open source d’Android plutôt que sur Firefox OS ou sur Ubuntu Mobile qui sont encore trop jeunes, et disponible sur un nombre réduit de smartphone à la sortie. (Par exemple Nexus 5, Nexus 6, OnePlus One, Samsung Galaxy S5, et un nouvel appareil économique sous marque Free, similaire au Moto E). D’ailleurs Google semble prendre cette direction aux USA. Free vendra ou louera des appareils avec FreeMobileOs déjà installé, ou alors on pourra l’installer nous même sur un appareil compatibles. Cet Os ne fonctionnerait que sur le réseau Free et aurait des fonctions exclusives et beaucoup d’intéractions avec la Freebox (data illimitée pour le streaming depuis sa freebox et/ou entre les abonnés, tv gratuite sur mobile, jeux en streaming, streaming de l’écran de son ordinateur ou de sa console de jeu, etc.).
Par ce moyen Free maîtrisera le matériel, le logiciel, le réseau et le contenu, tout en restant flexible sur les évolutions annuelles des smartphones. Aucune autre société dans le monde ne peut se targuer de contrôler toute ces éléments, ni Google, ni Amazon, Microsoft, Apple ni Orange.